Une Réserve Naturelle dans la Double? et pourquoi pas?

L’origine du projet

La forêt de la Double est un mélange de feuillus et de Pins maritimes, d’étangs et de petits cours d’eau qui lui confèrent une grande diversité. C’est un pays où les sols sont argileux, humides et largement boisés, qui a longtemps été marécageux.

La forêt de la Double possède un microclimat, ce qui fait que l’été est plus frais et l’hiver moins froid. En effet, une forêt est plus  fraîche qu’un espace dépourvu d’arbres. Ce phénomène est appelé effet tampon ou isolant. Ce microclimat tempère le réchauffement climatique. La Double présente de nombreux milieux différents tels que des prairies, des cours d’eau, des étangs, des lacs, des forêts, des landes…

Tardivement colonisée, la Double a longtemps vécu repliée sur elle-même. Considérée comme une région en déprise, l’activité humaine y est réduite. Cette relative « distance » à l’homme a permis le maintien d’une grande diversité d’espèces aujourd’hui menacée par l’intensification des pratiques sylvicoles tournées vers le Pin maritime.

C’est cette particularité qu’il faut préserver de toute tentative d’appropriation. Nature en Périgord souhaiterait qu’une RNR puisse voir le jour afin de permettre le maintien de la biodiversité et des paysages.

Pourquoi créer une Réserve Naturelle Régionale (RNR) ?

Une RNR permet une meilleure protection de l’environnement car il comprend un cadre règlementaire précis sur le périmètre de la RNR avec des mesures concrètes de préservation ;

– Pour autant ces mesures ne sont pas trop contraignantes car elles peuvent être discutées lors de leur mise en place, avec les propriétaires qui décident ou pas d’en faire partie,

– Cela aboutit à la création de différents sous-secteurs qui bénéficient d’une règlementation adaptée (par exemple un cœur de réserve où l’exploitation forestière est interdite et des zones périphériques où l’exploitation est seulement encadrée) ;

– L’outil RNR permet entre autres de développer un éco-tourisme local de manière « douce » sans pour autant mettre en danger le milieu et la ruralité avec un tourisme qui sous couvert d’environnement, devient vite envahissant et nocif pour les milieux naturels et les habitants ;

– La création d’une RNR est un projet éminemment citoyen, une émanation du territoire où chaque propriétaire, bailleur, locataire peux exprimer son avis.

Où en est -on ?

Nature en Périgord a fait connaitre son projet localement. Des élèves en BTS ont travailler dessus dans le cadre d’un projet tuteuré. Maintenant le projet est présenté aux Services de la Région, seule compétente pour installer une RNR. Le travail est encore très long, il faut environ 3 ans avant une éventuelle mise en œuvre.

Pour plus de précision vous pouvez consulter le document en lien.

Partage :