Nouvelle saison de sauvetage des amphibiens !

Deux actions prévues en partenariat avec le Département, la commune de Val de Louyre et Caudeau et celle de Chancelade

Après plusieurs années d’intervention sur la commune du Bugue où un crapauduc est en cours de réalisation, Nature en Périgord se mobilise à nouveau sur une autre route départementale, la RD32 pour sauver une population d’amphibiens constituées de nombreuses espèces dont beaucoup d’urodèles.

  • Le premier site : étang du moulin de Durestal sur la commune de Val de Louyre et Caudeau

 

Situé à proximité d’un étang privé, le phénomène de migration des amphibiens se produit là aussi en février et mars. Depuis 2 ans des bénévoles locaux essayent de suivre les populations d’amphibiens par des suivis inopinés. Ils ont constaté une belle population d’Urodèles (Tritons, Salamandre). La mise en œuvre d’une opération de sauvetage sur le lieu de migration permettra de quantifier les populations et de sauver les individus qui passent de l’étang aux zones boisées. A la suite de ce suivi, qui devra être effectué au moins sur 2 ans, une décision pourra être prise pour faire un crapauduc.

Vous trouverez ci dessous en lien un descriptif plus détaillé de cette opération.

Présentation de l’opération SAUVETAGE BATRACIENS RD32

  • Le deuxième site : sur la Beauronne derrière l’abbaye de Chancelade

Classiquement la zone comprend, d’un côté un étang et un cours d’eau, la Beauronne et de l’autre un boisement humide et frais où les amphibiens passent l’hiver.

C’est un habitant de Chancelade qui a alerté Nature en Périgord de ce phénomène de migration et d’écrasement des amphibiens.

Après une rencontre sur site, Nature en Périgord envisage là aussi une opération de sauvetage en partenariat avec la mairie de Chancelade, si elle en est d’accord. La décision sera prise rapidement.

Nous aurions besoin éventuellement de bénévoles pour ce site proche de Périgueux.

Ce type d’intervention nécessite la passage journalier d’un ou deux bénévoles pour récupérer les batraciens et les faire passer de l’autre côté de la route.  Si vous êtes intéressés pour donner un coup de main, pour sauver ces crapauds et autres grenouilles, n’hésitez pas à venir vers nous en nous envoyant un mail à natureenperigord@gmail.com. L’opération pourrait débuter au début du mois de février ou un peu avant !!

Pour mieux comprendre le déroulement d’une opération de sauvetage, vous pouvez visualiser une petite vidéo explicative de l’opération effectuée sur une autre route départementale.

VIDEO